Angola
Bénin
Cameroun
Cap vert
Côte d’Ivoire
Congo
Liberia
Maroc
Mauritanie
Namibia
Nigeria
Gabon
Gambia
Ghana
Guinée
Guinée Equatoriale
Guinée Bissau
République Démocratiqu du Congo
Sao tomé et Principe
Sénégal
Sierra leone
Togo
Actualités | LA COMHAFAT en force à la 22ème réunion de la Commission Internationale pour la Conservation des Thonidés de l’Atlantique (ICCAT)

Rabat/ La Conférence Ministérielle pour la Coopération Halieutique entre les Etats Africains Riverains de l’Océan Atlantique (COMHAFAT) participe en force aux travaux de la 22ème réunion ordinaire de la Commission Internationale pour la Conservation des Thonidés de l’Atlantique (ICCAT) qui se tient du 11 au 19 novembre à Istanbul.

Une quinzaine de délégués conduits par M. Hachim El Ayoubi, le Secrétaire Exécutif de l’organisation régionale basée au Maroc, prennent part aux débats de cette réunion qui doit aborder des questions majeures pour l’ICCAT et l’avenir de la pêcherie des thonidés dans la région qui concerne directement les deux tiers des Etats Membres de la COMHAFAT.

C’est, en effet, en formation serrée que les représentants du continent africain vont se présenter à la réunion d’Istanbul grâce aux efforts de l’organisation régionale qui a réussi à mobiliser les pays concernés et à organiser leur participation à cet évènement halieutique international.

Cette mobilisation et ces efforts ne s’arrêtent pas là et vont se poursuivre pendant et en marge des travaux avec, entre autres, la tenue de deux réunions de coordination et d’harmonisation qui doivent permettre de dégager une position commune et une approche concertée des Etats Membres en vue d’aborder les débats de l’ICCAT dans les meilleures conditions possibles et de mieux faire entendre les préoccupations Africaines en faisant valoir les droits et les intérêts du continent dans ce domaine.

Pour M. El Ayoubi, l’organisation régionale africaine compte jouer les premiers rôles en Turquie en explicitant le point de vue de ses Etats Membres et en proposant une coopération plus étroite des parties tout en veillant jalousement sur les intérêts halieutiques de la région. La COMHAFAT va s’employer à imposer le respect de la réglementation internationale et à introduire les mesures devenues nécessaires pour garantir la conservation et l’exploitation pérenne des stocks de cette espèce migratrice soumise à une pression sans précédent selon tous les indicateurs, a-t-il ajouté.

Lors des réunions de coordination, les membres de la délégation vont accorder une attention particulière aux voies et moyens à même de permettre à la COMHAFAT de renforcer sa présence au sein de la Commission Internationale en briguant et en obtenant des sièges pour ses membres au sein de différents comités de l’ICCAT, a expliqué M. El Ayoubi.



C’est, en effet, un vrai partenariat opérationnel que les 22 Etats Membres de l’organisation africaine, qui s’ impose, de plus en plus, comme interlocuteur incontournable en matière de gestion des ressources halieutiques en Afrique, comptent proposer à l’ICCAT afin de pouvoir mieux collaborer à la réalisation des objectifs communs que les deux organisations se sont fixées, a affirmé le Secrétaire Exécutif de la COMHAFAT à la veille du départ de sa délégation vers la Turquie.

En plus de la coopération avec d’autres organisations, l’assistance aux Etats côtiers en développement et en renforcement des capacités, cette 22ème réunion de l’ICCAT doit se pencher sur le rapport récapitulatif du Comité permanent pour la recherche et les statistiques (SCRS), celui du Comité d’Application des Mesures de Conservation et de Gestion et celui de la réunion du Groupe de travail sur le futur de l’ICCAT tenue à Madrid en mai dernier ainsi que le rapport du Groupe de Travail Permanent sur l’Amélioration des Statistiques et des Mesures de Conservation de l’ICCAT.
Cette organisation de pêche intergouvernementale responsable de la conservation des thonidés et des espèces apparentées de l’océan Atlantique et de ses mers adjacentes veille à la compilation des statistiques halieutiques des parties et entités de pêche non-contractantes qui pêchent ces espèces dans l’océan Atlantique. Elle coordonne la recherche, y compris l’évaluation des stocks, pour le compte de ses membres, formule des avis de gestion basés sur la science et fournit un mécanisme permettant aux parties contractantes de décider de mesures de gestion


Maroc Maroc Maroc Maroc Maroc Maroc Maroc Maroc Maroc Maroc Maroc Maroc Maroc Maroc Maroc Maroc Maroc Maroc Maroc Mauritanie Moritania pays4 Maroc Maroc pays3 pays5 Maroc pays6 pays7 Maroc pays8 pays9 pays10 pays10 pays10 pays10 pays10 pays10 pays10 pays10 pays10 pays10 pays10 pays10