Angola
Bénin
Cameroun
Cap vert
Côte d’Ivoire
Congo
Liberia
Maroc
Mauritanie
Namibia
Nigeria
Gabon
Gambia
Ghana
Guinée
Guinée Equatoriale
Guinée Bissau
République Démocratiqu du Congo
Sao tomé et Principe
Sénégal
Sierra leone
Togo
Domaines d'Intervention
Pour la mise en œuvre de ses objectifs stratégiques qui lui sont assignés par ses textes de création, la COMHAFAT intervient dans les domaines suivants:


- Conservation et exploitation des ressources halieutiques
Dans ce cadre, la COMHAFAT se fixe comme objectif de conjuguer les efforts, de mettre à profit les complémentarités, d’échanger les informations et d’harmoniser les politiques de conservation et d’aménagement entre les Etats membres ;

- Evaluation et conservation des grands migrateurs
Compte tenu de l’importance des grands migrateurs dans les pêcheries de la région, la COMHAFAT incite les pays membres à s’informer mutuellement sur leurs activités en matière d’évaluation et de conservation de ces espèces et à coordonner leurs actions dans ce domaine au niveau des organisations internationales compétentes ;

- Suivi, surveillance et contrôle des bateaux de pêche
La contribution de la COMHAFAT en la matière répond à un besoin pour les Etats membres de se concerter et de collaborer entre eux en vue de mettre en place un dispositif de surveillance et de contrôle des navires de pêche opérant dans la région ;

- Développement de la production halieutique et des outils de production
Depuis sa création, la COMHAFAT joue un rôle horizontal et veille à ce qu’une approche intégrée soit mise en œuvre pour renforcer et favoriser le développement et la valorisation de la production halieutique, notamment dans le domaine de l’aquaculture dans les Etats membres afin que ses effets bénéfiques se répercutent sur le développement socio-économique de leurs populations ;

- Commercialisation des produits de la pêche
Le commerce des produits de la pêche joue un rôle important dans le développement socio-économique des pays de la région. L’action de la COMHAFAT vise à instaurer une coopération bilatérale et multilatérale permettant la promotion du commerce intra-africain de poisson et l’accroissement des échanges commerciaux basés sur des mécanismes de transparence et de traçabilité ;

- Planification et financement du secteur des pêches
La COMHAFAT s’emploie à promouvoir le secteur des pêches et des industries annexes en aidant à la mise en place, au sein des pays membres, de politiques et stratégies nécessaires au développement planifié des pêcheries de la région et de mécanismes de financement adaptés aux besoins du secteur ;

- Condition sociale des marins pêcheurs
Consciente de l’importance de l’élément humain dans toute activité économique et du rôle moteur des marins pêcheurs, la COMHAFAT œuvre pour la mise en place de politiques nationales de travail des gens de mer basées sur une protection sociale des marins pêcheurs et une reconnaissance de leurs droits ;

- Renforcement de la formation professionnelle et technique
La COMHAFAT contribue à l’instauration de relations plus étroites entre les établissements de formation des Etats- membres et à la mise en place de réseaux et programmes conjoints de coopération en matière d’enseignement et de formation maritime liés à la pêche ;

- Développement de la recherche scientifique marine
La COMHAFAT encourage les Etats-membres à échanger leurs expériences en matière de recherche scientifique et favorise la coordination entre leurs instituts et le partage des données scientifiques relatives aux stocks de poisson ;

- Protection et préservation de l’environnement marin
La COMHAFAT incite les pays membres à intensifier leurs efforts pour assurer la protection et la préservation de l’environnement marin et s’emploie à renforcer les mécanismes de coopération bilatérale, sous régionale et internationale relatifs à l’aménagement des zones côtières de la région ;

- Harmonisation des politiques
Pour parvenir à mettre en place une gestion efficace des pêcheries de la région, la COMHAFAT œuvre à encourager les Etats-membres à harmoniser leurs législations, échanger des informations sur leurs réglementations et se concerter au niveau des instances internationales en vue d’adopter des politiques et positions communes dans les négociations en matière de pêche.

Maroc Maroc Maroc Maroc Maroc Maroc Maroc Maroc Maroc Maroc Maroc Maroc Maroc Maroc Maroc Maroc Maroc Maroc Maroc Mauritanie Moritania pays4 Maroc Maroc pays3 pays5 Maroc pays6 pays7 Maroc pays8 pays9 pays10 pays10 pays10 pays10 pays10 pays10 pays10 pays10 pays10 pays10 pays10 pays10